Remarques sur la suite des élections présidentielles 2007



Retour à l'accueil


fragment@club-internet.fr
www.fragweb.org

Remarques sur la suite des élections présidentielles 2007
(Didier DAVOUST - le 01 février 2008)

    1) Déjà, rappelons que dans le projet WWW,Fragweb,Org, nous oeuvrons pour une nouvelle culture civilisation, que bien avant le pouvoir politique actuel nous avions développé la rupture, l'ouverture !...

        

Rendons à Sarkozy ce qui est à Sarkozy et à WWW.Fragweb.Org ce qui est à  WWW.Fragweb.Org .
 WWW.Fragweb.Org  n'a pas besoin de M.Sarkozi, mais l'inverse n'est pas vrai !...
M.Sarkozi a oublié l'aspect culturel, le problème des mentalités : pensons au “mal français” à la “société bloquée” etc
Monsieur Sarkozy est à mi-chemin et n,on à mi-hauteur, il va s'améliorer, il en a les capacités, nous sommes là pour ça.

    2)  Ne critiquons pas outre mesure M; Le président de la République et chanoine de l'ordre de Saint Jean de Latran. Il a remis la France en marche. Il a enclanché le processus de désenclanchement-remise en marche, mais sans une remise en cause des mentalités, un renouveau culturel global, il ne pourra développer les phases de passage-acression, le projet Fragweb est là pour oeuvrer à ce propos.

    3)  La France s'est remise en marche, en cheminement, Sans épilogue, parlons du Grenelle de l'environnement, des heures supplémentaires, de la réforme des régimes spéciaux, de la volonté de réhabiliter le travail, de la réforme des universités. Tout cela est bien, mais manque de pensée fondamentale...C'est bien, mais les riches vont continuer de s'enrichir, et les pauvres de s'appauvrir.

Déjà, rendons hommage à monsieur Sarkozy d'avoir remis la France en marche, en cheminement, en pélerinage...Notre chanoine n'a pas dit son dernier mot !...  

   4) Parmi les choses positives de M. Sarkozy, citons :

  • d'être allé aux obsèques de Mgr Jean Marie Lustiger
  • d'être allé voir Benoît XVI, d'avoir rappelé les racines chrétiennes de la France, tout en maintenant le principe de la laicité.
  • D'avoir réhabilité le Lundi de Pentecôte comme jour férié. Nous avions déjà à ce propos soulevé le problème 

   
    5) Si M. Nicolas Sarkozy veut véritablement réhabiliter le travail, il devrait rappeler que seul le travail est important, que le Kapital sans le travail n'est rien, que c'est le travail qui crée le Kapital.
A ce propos, il pourrait prendre comme conseiller le père jésuite Jean Yves Calvez qui enseigne à l'institut catholique de Paris.
Il est vrai, et c'est tout à son honneur, que M; Sarkozy veut développer la participation dans toutes les entreprises.
Au passage, rappelons à M. Sarkozy, que le général De Gaulle avait dit que le salariat n'était pas la condition normale de l'homme.

    6) Le général De Gaulle disait : “ Quand je vois la France, je pense à une femme”. Les péripéties sentimentales de M. Sarkozy nous menaient à cela...Mais il faut penser plus loin. Nous ne sommes pas dans “le Banquet” de Platon, il faut trouver l'altérité, l'homme et la France rencontrés. 

    7) Cela c'est pour les initiés, les spécialistes de la Kabbale; M.Benamou, le conseiller culturel de M.Sarkozi, va bientôt s'appeler  Ben Hamou..., laissons l'alchimie se faire !...Chut....  

    8) Pour les affaires religieuses, M. Sarkozy devrait prendre comme conseiller monsieur le professeur Emile Paulat.

    9) Egalement, au niveau global, M. Sarkozy devrait prendre comme conseiller M. le professeur Pierre Legendre qui parle du principe de filiation-initiation-transmission.

    10) Le rapport Attali  aura surtout servi à son auteur de toucher de bons honoraires !  Rappelons que Jacques Attali dirige un cabinet de consulting. 
Honoraires, honoraires !!

    11) L'Institut catholique de Paris va oeuvrer pour a formation d'imams...c'est bien. Humour : bientôt les loges maçonniques, régulières ou irrégulières, vont oeuvrer pour la formation de séminaristes !! Décidément, les voies du seigneur sont impénétrables.

    12) Bientôt ce vont être les élections municipales, élevons le débat, le jeu politique n'intéresse plus personne. Les gens pensent à un autre degré de politique !!! 

    13) Il paraît que M. Bayrou est un autocrate..., que monsieur Sarkozy serait plus démocrate que lui.

    14) Bonjour à M. Yves Jego, député maire et porte parole de l'UMP, qui a bien parlé, hier soir, le 30 janvier 2008, dans l'émission C à Dire sur France 5.