Chroniques de la ratière (suite)

Retour à l'accueil

fragment@club-internet.fr
www.fragweb.org



-1-
« Chronique de la ratière… »
(Didier Davoust – 3/11/2013)

Le feuilleton continue avec Raoul !... Ce n’est pas fini que son affaire de logement, ça ne fait que commencer !...
En principe ce serait au nouveau propriétaire de reloger Raoul dans un appartement identique à celui qu’il avait, aux mêmes conditions (Loyer loi de 1948) dans les 5km ? Raoul va revoir son avocat à ce propos.
Il y a un manœuvre frauduleuse quant à la première procédure, Raoul s’est fait abuser !
Raoul n’est pas à la rue, là il profite déjà de la trêve hivernale !... Peut-être restera-t-il définitivement à la ratière ?!...
Raoul a le moral, « la divine providence » veille sur lui !...
Là, quand même, sa mère l’épaule dans ses démarches !…
Raoul souffle !...
Il a du répit pour refaire sa carte d’identité, réunir tous les documents à ce propos.
Affaire à suivre…


-1-
« Chronique de la ratière… »
(Didier Davoust – 11/11/2013)

« Raoul a rencontré le Bon Dieu sur sa route » dit Jacquot – « Jacquot le perroquet » comme l’a surnommé Raoul.
Au milieu de la tourmente actuelle, Raoul s’en sort bien !... Son affaire d’expulsion, de relogement est un véritable sac de nœuds !... « Les nœuds lacaniens je sais les défaire !...»dit Raoul.
Dans cette affaire on ne sait plus ce qui est illégal, ce qui est légal… !!...
Raoul continue de consulter avocat !...
C’est une sombre affaire familiale de spéculation immobilière…
La divine providence veille sur Raoul !...
Jacquot n’en revient pas !...
Là, Raoul s’apprête à passer l’hiver tranquillement dans sa ratière !...
Par ailleurs Raoul continue ses démarches de relogement…
Raoul surfe sur les déferlantes !...Raoul fait figure de héros !...
C’est un véritable imbroglio juridico-psycho-familial-financier !...
C’est le genre de situation où Raoul est comme la truite dans le torrent ou le Gardon dans la rivière !...
Là, Raoul est comme un poisson dans l’eau !...
On verra comment ça va se décanter avec la fragmentation… Raoul est guidé par l’Esprit Saint et protégé par l’Ange du Seigneur !...


1-
« Chronique de la ratière… »
(Didier Davoust – 12/11/2013)

Raoul n’a rien perdu de sa verve, de sa gouaille… Loi n’en faut !
Par exemple, écoutez le parler de Jeannot lapin, de Blaise le dilettante, de Jacquot le perroquet…
Jeannot lapin : « c’est le mec de Céline… Il a une touffe de cheveux roux…, des moustaches à la Clémenceau et deux énormes dents qui descendent du haut sur la lèvre du bas !... » Quand Raoul voit Céline, il lui dit : « T’es encore avec ton lapin ?!... ».
Blaise le dilettante : « C’est un ancien punk, il n’a jamais travaillé de sa vie !... Il occupe l’un des appartements de sa mère… quand elle décèdera son frère - qui est avocat - le mettra dehors… »
… Jacquot le perroquet : « Jacquot et son pastagua… Il faut voir les doses qu’il se sert ! Au restaurant il tient conférences !... »
« La Chaouze s’est faite expulser car elle n’avait pas payé ses arriéres de loyer !... » Chaouze est la maîtresse de Jacquot le perroquet…
Raoul a l’art de narrer les choses, de transfigurer les réalités… On est plié de rire en l’écoutant !...
Raoul a toujours un bon mot concernant les uns et les autres…
Il faudrait écouter ce qu’il raconte sur Marcel le chinois – le traiteur en face de chez lui - !... On en parlera une autre fois…


-1-
« Chronique de la ratière… »
(Didier Davoust – 15/11/2013)

«  On m’a volé mon baromètre que j’avais mis sur ma fenêtre !... Ce sont les ouvriers qui font les travaux… Je vais être obligé de fermer mes fenêtres et de surveiller !... » dit Raoul …
Oui, son baromètre de 10 euros a disparu !...
Raoul oublie de dire, que dernièrement les ouvriers avaient laissé des pains au lait en bas de l’immeuble sur une chaise… et que ceux-ci avaient disparu… « Il y a des vols dans l’immeuble ! » avaient-ils dit !...
Raoul était passé par là, il avait un petit creux,…et il n’avait pas pu résister à la tentation !... Le gros rat avait fait gourmandise !...
Bien sûr les ouvriers se sont vengés !... Ils n’ont pas laissé le larcin impuni !...
Raoul est rapide !...Il sait faire le manouche !... C’est vrai, il ne faut pas tenter la gourmandise de Raoul !....

-1-
« Chronique de la ratière… »
(Didier Davoust – 3/12/2013)

Raoul continue « son squat légal » au milieu des travaux, des marteaux piqueurs, des métaux !...
Déjà ceux-ci atteignent sa terrasse… Aussi, Raoul est-il obligé de sortir la journée pour éviter le bruit !...
Par ailleurs, les affaires de Raoul semblent s’arranger concernant son relogement !...
Ça suit son cours à ce propos…
Raoul se prépare à aménager une nouvelle ratière !...
Il a une proposition intéressante de Marcel le chinois et de l’épouse de ce dernier l’honorable Mme Li !... N’oublions pas également le dossier prioritaire déposé par Raoul pour obtenir un HLM…
En attendant, les méditations de Raoul ne sont pas rythmées par la musique, mais elles le sont par le bruit des marteaux piqueurs !...
Raoul surfe sur les nuisances sonores !...
Raoul prend les choses avec philosophie et poésie !...

-1-
« Chronique de la ratière… »
(Didier Davoust – 4/12/2013)

En ce moment, pour diverses raisons, on parle de racisme en France.
Pour sa part Raoul dénonce le racisme dans la plupart des cafés du 1er arrondissement de Paris.
Raoul parle même d’antisémitisme dans certains établissements.
Raoul est vigilant sur ces problèmes !
« Les ouvriers arabes et noirs ont du mal à se faire servir dans certains cafés… On leur fait comprendre qu’ils doivent dégager vite … » dit Raoul.
Raoul n’aime pas du tout ce qui est fascisme…
Raoul, avec ses antennes, détecte et dénonce toutes les discriminations !...


-1-
« Chronique de la ratière »
(Didier Davoust – 8/12/2013)


Raoul avait bu du sirop et ensuite un pastagua… Il est arrivé excité au restaurant de M.Li et a fait fuir deux clients.
Raoul prévient la bronchite avec le sirop, mais cela a l’effet de l’alcool !...
Raoul défraye la chronique en tous domaines !
De même, il était allé se prendre une soupe aux lentilles à St Michel et deux filles lui ont fait la bise en sortant de boîte de nuit…
Son relogement via Marcel le chinois se précise… En principe Raoul ne se retrouvera pas à la rue avec un sac à dos !...
Raoult va prochainement publier son nouveau recueil de poésie et de dessins : « Le chinois qui gobait les œufs » ! Marcel le chinois gobe un œuf le soir avant de manger.


-1-
« Chronique de la ratière »
(Didier Davoust – 18/12/2013)


Les choses avancent pour Raoul… En principe il a trouvé un studio meublé…
Rye Monsieur le Prince : quartier de St Michel, de Saint Germain des Prés… Un quartier pour Raoul… Avec la spirale nous voici revenus aux temps de Saint Germain des Prés de l’après-guerre… Tout un programme. De quoi développer le projet « frag » et la créativité…
Nous irons visiter Raoul devant une bonne bouteille du côté de la rue du Four, de la rue des Saint Pères…
Raoul est bien la mascotte du projet « frag » !...
Sa mère et son oncle François se sont portés garants des loyers… Recomposition familiale…
L’Ange du Seigneur aura veillé sur Raoul et l’Esprit Saint l’aura guidé…
Une nouvelle ratière du côté de Saint Germain des Prés !...
Raoul ouvre la voie !...
Le Ciel et la Terre auront aidé Raoul !...
Raoul a visité hier…
Il devrait emménager courant janvier 2014…
Ce n’est pas loin du premier arrondissement où Raoul pourra aller revoir Marcel le chinois, Jacquot, Céline…
Saint Germain des Prés de l’après-guerre : à ce propos pensons à Rezvani et à Claire Gabriele…
Une nouvelle époque s’ouvre…
Raoul ouvre et trace la route…
Bientôt on va pendre la crémaillère à la nouvelle ratière !...