Chroniques de la ratière (suite)

Retour à l'accueil

fragment@club-internet.fr
www.fragweb.org



-1 -
“ Chronique de la ratière “ -
(Didier DAVOUST – 15/9/2013 )

Raoul tient bon au milieu de la tourmente... C'est la fin de la dynastie des “ Leduc “, par là c'est une époque qui disparaît...
Les immeubles sont vendus... Mais Raoul veut conserver sa ratière au sixième étage. Il a résisté aux manoeuvre pour le faire déménager. “ C'est l'immeuble de mon aïeul, j'y ai passé une grande partie de ma vie” dit Raoul...
Raoul a vu les nouveaux propriétaires et il constitue un dossier de maintien dans les lieux.
Raoul va rester rue Saint Honoré !
Egalement sa mère va lui rétablir sa petite rente mensuelle... : “ Ça sert à payer mes factures d'électricité “ dit Raoul. L'hiver elles sont élevées car Raoul a besoin de se chauffer comme tout le monde !
Malgrè les épreuves Raoul renait de ses cendres !...


-1-
- “Chronique de la ratière” -
(Didier DAVOUST – 21/9/2013 )

Raoul est au milieu de la tempête, de la fragmentation secouant l'époque actuelle. Il est protégé par son génie – et sa folie diraient certains – pour passer au milieu des déferlantes! Raoul tient bon...
Sa mère lui a rétabli sa rente mensuelle de 150 euros, mais elle ne veut pas lui faire de donation tant qu'il n'aura pas déménagé. Raoul veut conserver sa ratière au loyer de 1948. Il établit au dossier à ce propos avec l'aide d'un avocat.
Raoul est insensible aux coups du sort ! Il semble immunisé !...
Raoul surse sur les déferlantes !...
Raoul, au milieu du tragique, prend les choses avec humour... Il gère efficacement le tragique
Là, Raoul va prendre le tarif grigou à Orange : carte de 20 euros par mois, appels illimités !... Demain Raoul pourra téléphoner autant qu'il le souhaite.

Forza Raoul !...


-1-
-”Chronique de la ratière”-
(Didier DAVOUST – 26/9/2013 )

Raoul a maintenant un statut de squatter inexpulsable !... C'est ce que lui a dit le nouveau propriétaire de son appartement “La ratière”...
Rappelons que le parc immobilier de la famille de Raoul a été vendu, et que sa famille n'a pas voulu donner assez d'argent pour se reloger.
Raoul voulait se maintenir dans les lieux dans ce quartier central de Paris qu'est le Palais Royal. M. Pépin – le nouveau propriétaire – aime bien les artistes, les poètes... Il a dit à Raoul qu'il pourrait squatter tranquillement !
Cela va permettre à Raoul de souffler, de prendre le temps pour voir plus loin...
Raoul continue de défrayer la chronique !...
Son génie le protège des tourbillons de l'époque actuelle !...
L'aventure raoulienne ne fait que commencer !...


-1-
« Chronique de la ratière »
(Didier Davoust – 5/10/2013)


Raoul vit une période tourmentée, il est en plein dans la fragmentation actuelle…
Son humeur devient de plus en plus exécrable… Il décourage même ses meilleures amis, il crée le vide autour de lui…
A se demander si Raoul sait où il en est !...
Il est vrai que sa situation est tragique, dramatique… Mais il a de la ressource pour faire face… : entre le génie, la psychose, la clairvoyance, « la bourrinerie »,… Rappelons que Raoul a une personnalité complexe…
Même Jacquot – l’un des vieux amis de Raoul- est agacé par le comportement agressif de Raoul…
Son dernier carré d’amis, veut bien l’épauler, l’aider, mais en se préservant !... Pour l’heure personne ne peut ni veut plus supporter Raoul…
Raoul est ingérable !...
Il voit la mort et la maladie partout chez les gens qu’il connaît : Par exemple il a annoncé que Marcel le chinois –traiteur en face de chez Raoul- avait été amputé des deux jambes,… alors que… : ce dernier court comme un lapin !...
Egalement Raoul voit des héritages partout !...
Là, Raoul hallucine de plus en plus !...
Raoul traverse une phase délicate en ce moment, ce n’est pas le seul dans ce cas !...

-1-
« Chronique de la ratière »
(Didier Davoust – 11/10/2013)

C’est la fin de la ratière rue St Honoré à Paris, et par là la fin d’une époque pour Raoul…
Une autre ratière va se créer ailleurs…
Sa famille a expulsé Raoul pour revendre les immeubles à des fins de spéculation immobilière… Raoul touchera quand même un pécule…
Raoul va pouvoir voir plus loin que ses réalités familiales…
Raoul a obtenu de la Police et de la Mairie du Premier Arrondissement de Paris, la trêve hivernale, le temps de se reloger. Il a établi un dossier de demande prioritaire de relogement…
Raoul se remet de ses émotions… Il a quand même été secoué…
Raoul a obtenu du répit pour souffler, se retourner grâce à la compréhension de la Police et à celle de la Mairie du premier Arrondissement de Paris…
Bientôt on ne verra plus Raoul déambuler dans le quartier du Palais Royal à Paris… Mais, il resurgira ailleurs… Un rat ça voyage !...
Forza Raoul pour la suite des opérations…
Raoul va commencer une nouvelle vie…


-1-
« Chronique de la ratière »
(Didier Davoust – 12/10/2013)


Là, Raoul est dans une zone de transit éjectable, provisoire…
L’ancienne ratière, c’est terminé…
Où Raoul va –t-il établir ses quartiers pour développer une nouvelle ratière ?...
Toute une époque se termine pour Raoul… Maintenant, regarder vers de nouvelles perspectives…
Où Raoul va –t-il s’établir ?!... Où Raoul va –t-il établir son nouveau campement ?!...
Raoul est en pleine fragmentation…
De toute manière , Raoul avait besoin de voir d’autres horizons, de se sortir de ses drames familiaux…
Raoul va –t-il arriver à surmonter cette épreuve ?... Comme le Phoenix Raoul renaît de ses cendres !... Un rat ça a la peau dure !...
Raoul n’avait plus sa place dans son actuel quartier… Il doit se mettre en pèlerinage vers une nouvelle Terre…
Les temps sont venus pour Raoul de commencer son accomplissement…

-1-
« Chronique de la ratière »
(Didier Davoust – 18/10/2013)


Raoul a engagé son combat quant à l’expulsion…
Sone expulsion est remise en cause par la Mairie du 1er Arrondissement de Paris et par la police… Sa mère est convoquée à la Police pour expliquer le mode de fonctionnement de la SCI familiale !... En outre elle doit assistance à Raoul aux yeux de la Loi, à plus forte raison maintenant qu’elle a touché beaucoup de sous !...
Raoul ne se laisse pas faire !...
Nous avons maintenant un nouveau feuilleton avec Raoul !...
Les temps légendaires commencent !...
Raoul est dans le sens de l’épopée actuelle !...
Forza Raoul !...
Raoul continue de défrayer la chronique !...
Il est bien décidé à faire rendre gorge à toute sa famille !...
Raoul se positionne en justicier !...
Avec Raoul il faut s’attendre à tout !...
L’invraisemblable devient vrai !...
Raoul prend son destin en mains !...
Il ne faut pas sous-estimer Raoul !...
Affaire à suivre…

-1-
« Chronique de la ratière »
(Didier Davoust – 19/10/2013)


« Je suis dans le cahos… » dit Raoul quant à ses péripéties actuelles… « Je suis fatigué par tout cela… » rajoute- t –il. Il y a de quoi !...
C’est l’avocat de sa mère qui va s’occuper de son expulsion.
«Les Crayton m’ont escroqué… La procédure d’expulsion est illégale… En principe je vais conserver ma ratière »… Raoul a reçu le soutien de sa mère, c’est inespéré !
Raoul a bien riposté… En outre, dans la conjoncture actuelle être relogé dans un HLM n’est guère évident !
Raoul va profiter de tout cela pour refaire sa carte d’identité.
Raoul se prend en charge !
Il est au rendez – vous de l’époque actuelle légendaire et de fragmentation…
Là, Raoul prépare un nouveau recueil de poèmes…
C’est vrai que l’on a du mal à imaginer Raoul sans sa ratière du Palais Royal à Paris !...
C’est l’expectative pour Raoul et pour tout le monde…


-1-
« Chronique de la ratière »
(Didier Davoust – 20/10/2013)


Pour se remettre de ses émotions, ce jour, Raoul avait décidé d’aller au cinéma au « Champo » à St. Michel. « Il y y a de beaux films… » avait dit Raoul.
Avant, il est allé se désaltérer dans une brasserie à côté du cinéma. Il y prit une bière , coût 8,50 euros. Raoul paya avec un billet de 20 euros…
Une altercation s’ensuivit avec le patron de la brasserie qui refusa de rendre la monnaie à Raoul…, et il voulut le frapper…
Cela alluma l’incendie dans la brasserie…
Raoul fit le 17…
Raoul alla prendre un rosé dans un autre établissement, alla chez un buraliste acheter un timbre et une enveloppe et fit un courrier au maire du 1er arrondissement pour lui signaler l’incident…
Cette brasserie s’appelle « Le Bazar ». « Ce sont des néo nazis . Tout St Michel devient facho !... » vitupère Raoul. « Je pars en guerre contre les fachos » rajoute Raoul.
Là, Raoul n’a pu voir son film. « J’en verrai un autre » dit –il.
Les péripéties continuent avec Raoul !..
Raoul n’a pas de chance dans les bistros !...