Raoul TEVES LEDUC ZIMMERMAN

Retour à l'accueil

fragment@club-internet.fr
www.fragweb.org

Raoul TÉVÈS LEDUC ZIMMERMAN
(Par Didier Davoust)

image

Avec Raoul pour alchimiser le non-lien
de toutes les prisons et de tous les ghettos...
Raoul et les rappers de CRC CLAN
Pour rapper et rocker toute la société !...
Raoul, le marquis du Palais Royal...
Maitrise du piano, de la peinture kabbalistique,
de la poésie...
Il fait le coup de poing vis à vis du mal français, de la bourgeoisie balzacienne où il est interdit de réussir !...
Avec Raoul c'est l'insurrection !...
L'héritier maudit des Editions Alphonse Leduc !...

Affaire à suivre !!...

image
   “Raoulet, le castor batisseur de Fragweb !” Didier Davoust




Encres

Poèmes


ART (Nouveau)

MATIN (Nouveau)

Il m'a écrasé...

Balzac

J.P

Salima (corrigée)

Piano 1819

"..." !

Paris

Cette hyrondelle

Cette presque pénombre

Faut qu'le monde

Titre

Aphos

Mort du Claude

Rhéabilitation de Dieter Tévès Zimmerman 

Déportation 

L'agent 

La ballade de nulle part - Chapitre 1   

La ballade de nulle part  

Le regard du cyclope  

...?  

Les chineurs  

Mondialisation

Sur les papiers de mon père

Mise à jour mars 2012

Mise à jour mai 2012

Mise à jour juillet 2012

Mise à jour novembre 2012

Mise à jour janvier 2013

Mise à jour juillet 2013


















































 











Cet enfant

Cet enfant
m'a dit "au revoir"
dans sa voiture,
de ces lunettes voyeuses
et puis il me
dit dans l'infini
c'est dans quelques jours...
à toit !





Pauvre Pepin - (Hiver 1985-2004)

Dans un disque de Haydn,
y'a mon pt'it Pépin
qu'est mort.
J'pouvais pas l'nourrir !

Mourir Pépin
ce n'est rien,
quant dans
mon âme
il n'y avait rien.

Canaris,
que je ne pus
assumer dans
une vie noire,
où je ne voyais
pas d'étoiles...

Pepin est mort, puis
le canaris Fifi,
qu'était l'éternité,
ce fut l'dernier,
Il fut la vie,
Et des Tas
d'oiseaux des iles
exporèrent
dans des guerres,
le solitaire
sans défenses.

Une poule,
ditige la maison...
vaincre le loup noir !
Du destin des antres sombres...

Les animaux se donnent pour vous.

Raoul Tévès
2010.


raoul

raoul

raoul

raoul

raoul

raoul