Jojo dis le roublard

Retour à l'accueil

fragment@club-internet.fr
www.fragweb.org



Je pensais à nous dimanche 09 août 2009, en regardant Sept à Huit avec Harry Rosemart. A la fin de l'émission, il y avait une femme qui parlait du problème de l'alcool auquel elle avait été confrontée. Elle buvait de la vodka, entre autres. Elle a décidé, un jour, pour mettre fin à cette situation de dépendance, de se prendre en charge et d'aller voir un thérapeute, ce qui est un geste extrêmement positif. Alors, il faudrait que Jojo prenne son courage à deux mains pour effectuer un tel geste. C'est une question de volonté et il pourrait le faire s'il le voulait vraiment. Ce qui me pousse à lui dire :
"Jojo, remets toi en question "

Georges le Niçois



Texte sur Jojo dit " le Roublard "


Mais oui, je te réponds en ce qui concerne le fauteuil roulant que souhaiterais avoir ; aujourd'hui 20 août, j'ai rencontré l'aide ménagère et lui ai parlé en ce qui concerne le fauteuil roulant. Dans mon précédent texte, j'avais bien raison : il te faut faire une demande à la Sécurité Sociale qui devrait pouvoir t'avancer un peu d'argent.
Cependant, il faut aussi avancer une partie de la somme que coûte le fauteuil, et tu n'as pas d'argent de côté à ce que je sache.
Alors, il faudrait que ta famille veuille bien s'occuper de toi, et il faudrait aussi que tu prennes un peu plus soin de toi en cessant de boire comme tu le fais et en allant à l'hôpital Avicenne afin de te faire déboucher les artères.

Georges le Niçois en colère



L'ours medium

Mais oui, j'ai raison ; je suis vraiment un personnage mythique du quartier Pressin et Ponceaux. Car, un autre jeune qui me connaît, pas Moussah, mais Ours Blanc, m'a salué aujourd'hui vers 16 heures, alors que je me rendais chez Tranchard.
Voyez, je suis connu dans tout le quartier, jusqu'aux Quatre Chemins.

L'Ours
Hervé Lann



Hé oui, je confirme ce que j'écrivais auparavant, Jojo a encore été " voir le pèlerin " sur la place de la Mairie. J'ai encore appris cela par un de ses voisins. Lors du " mouton " du jeudi, on bêle , et puis, le dimanche, il y a l'apéro, avec les " hosties ", car c'est la prière (Le " mouton " et les " hosties ", ce sont de petites réunions que nous faisons entre amis et où chacun amène quelque chose à grignoter, ainsi qu'une bouteille de vin).
Donc, revenons à Jojo, car je suis un peu sorti du sujet qui nous occupe. Jojo emprunte, comme toujours, et on lui a prêté 10 euros, encore une fois. C'est une histoire sans fin avec lui.
Moi - même je lui faisais ses courses le mardi, au début, il payait. Mais par la suite cela lui fut de plus en plus difficile pour ne pas dire impossible. Quand je suis venu chez lui pour faire le ménage, un voisin m'a dit que Jojo n'avait plus d'argent ; alors j'ai dû arrêter de le faire. On a déjà averti Jojo, il ne tient pas la route. Ainsi que je l'ai toujours dit, il lui faudrait une bonne tutelle, et, je le re confirme encore et encore, une bonne thérapie au centre Henri Duchêne, et surtout, des activités. Mais à 56 ans, il creuse sa tombe, Jojo mégot, 4 bouteilles par jour, et ensuite dodo.