Ecrits d'époque

Retour à l'accueil

 

" Aubervilliers la misère grandissante "
(Didier Davoust 26 mars 2009)


A Aubervilliers rien ne va plus…La misère y est grandissants, galopante sous la houlette de M. Salvator, maire socialiste…Avec les communistes ce n'était pas la joie, mais avec les socialistes, c'est encore pire !...
M.N. Sarkozy a dit qu'il n'était pas élu pour augmenter les impôts…À Aubervilliers, M. Salvator va augmenter les impôts de 10 à 20%...Ainsi, il y aura encore plus de pauvres !...Les socio - traîtres n'ont pas fini de sévir !...
Le mensuel " Aubermensuel "avait été baptisé du temps des cocos d' "Aubermenteur ", avec les socialistes maintenant c'est " Aubersupermenteur " !...La mairie annonce des mesures qui relèvent du virtuel, du phantasme…Mieux vaut en rire qu'en pleurer !...
Allez vous délecter à Aubervilliers !...

" Mouloud, une figure dynamique d'Auber "
(Didier Davoust 26 mars 2009)


Mouloud éducateur, est à la recherche d'un emploi. Il fait du yoga et est toujours en forme. Il écrit de la poésie que vous pourrez bientôt lire sur Fragweb. Mouloud est kabyle et sait berbériser !....Son mot d'ordre, très actuel, est : " Ordre et liberté " !...Méditez la - dessus !
Même Nicolas ne dirait pas mieux !...
Avec Mouloud pour la (r)évolution !...

" Jean Luc patron new look "
(Didier Davoust 26 mars 2009)


Jean - Luc, issu de la classe ouvrière, a créé son entreprise dans le cadre de l'édition librairie. C'est un patron responsable qui sait ce qu'est l'effort, le travail bien fait et l'argent mérité. Il critique les patrons voyous adeptes de l'argent facile. A leur propos, il dit : " Les cons, ils ne savent pas qu'on est comme en 1788, et que ça va mal finir pour eux ".
Jean Luc n'a pas sa carte au PS (heureusement) et c'est le beau - frère de Patrick de Saint Victor bien connu sur notre site Fragweb et ailleurs.

" Résidences de la misère dans la banlieue de la misère "
(Didier Davoust 26 mars 2009)


Bientôt Melle Tiphaine Bernard _ qui est déjà sur le site _ vous parlera à ce propos dans le cadre de ses fonctions de médiatrice sociale. Crise du logement, crise de la société, crise du sans….
Affaire à suivre.