Combler le vide spirituel
(d'après un texte de Daisaku Ikeda)



Retour l'accueil

fragment@club-internet.fr
www.fragweb.org


Avec la chute du communisme et l'absence toujours plus manifeste d'une philosophie adaptée à notre époque, l'humanité recherche ce qui peut lui permettre de combler le vide spirituel qu'elle ressent, quelque chose qui animera notre vie monotone et fragile, et qui nous remplira à nouveau d'espoir et de force, une sagesse qui donnera un sens à la vie tant au niveau individuel que social.
Qu'il s'agisse des Etats en guerre, des nations industrialisées, vivant dans l'excès, la confusion ou du Tiers Monde en guerre contre la pauvreté, l'humanité commence à reconnaître l'existence d'un malaise dans le monde actuel qui donne la priorité aux performances économiques. Le monde perçoit de plus en plus que la priorité doit revenir aux êtres humains et que le développement de l'homme est plus important que la croissance économique.
Nous commençons à comprendre que, dans nos sociétés modernes où la connaissance est reine, il existe un besoin urgent de compléter cette explosion de connaissances par une sagesse qui rende possible leur utilisation.
Le progrès scientifique ne peut apporter le bonheur, pas plus que le capitalisme ou le socialisme. On peut faire des discours à l'infini, en mettant l'accent sur l'éthique et la morale, s'interroger sur la manière d'aborder la psychologie ou la philosophie, il manque toujours l'essentiel.
" Ne comprenez - vous pas que, quelque part, nous avons fait fausse route ? La termitière humaine est plus riche qu'auparavant, nous disposons de plus de biens et de loisirs, et, cependant, quelque chose d'essentiel nous manque que nous savons mal définir. Nous nous sentons moins hommes, nous avons perdu quelque part de mystérieuses prérogatives. "
(A. de Saint Exupéry)

( Frère Bauduin Père du Désert glacé du shanga de la Courneuve)