Chroniques d'Auber-Ponceaux

Retour à l'accueil

fragment@club-internet.fr
www.fragweb.org


" Chroniques d'Auber-Ponceaux"
(Didier Davoust 11/10/2011)

Aubervilliers - ville sinistrée - se prépare à un renouveau.
On sait que l'EHESS va y installer son campus. Aubervilliers va devenir une ville universitaire.
Outre cela, le quartier Auber - Ponceaux - à la limite d'Aubervilliers et de la Courneuve - devient un centre financier, un nouveau Wall -Street, une nouvelle city. On n'y parle que de sous, de placements financiers !...
Ainsi, par exemple, à l'enseigne « Le P'tit Normand» - café - restaurant -, le nouveau patron -M.Christian - , initie les uns et les autres aux placements immobiliers.
Tout le monde y vient parler de sous ! M.Christian est de bons conseils, il gagne beaucoup de sous dans l'immobilier.
Au café - PMU- , « Istanbul », M.Ali et M.Hyacine parlent de sous avec éthique !... c'est la jeune génération ! ...
Chez « l'Hindou» - épicier et marchand de tissus - on compte les sous !... Ça y est comme chez l'oncle Picsou !
M.Robert - le patron du tabac - journaux - toute la journée regarde sur internet les cours de la bourse, l'évolution du CAC 40 ... Il a le journal « Les échos» à coté de lui, les clients lui demandent des conseils boursiers !... Sa fille cadette, Mlle Soquetta , surnommée Mlle Picsou - a demandé aux mères de famille d'abonner leurs enfants à « Picsou Magazine », à « Super Picsou » ... « Il faut éduquer les jeunes à penser aux sous, à économiser ... » dit - elle.
C'est un renouveau dans le quartier Auber - Ponceaux ! ...
Sainement les gens y pensent aux sous !...« Les sous doivent être le fruit du travail » rappelle Mme Vanna -l'épouse de M.Robert et la mère de Soquetta-.
La ®évolution éthique commence dans le quartier Auber Ponceaux ...
Les mots d'ordre y sont: « Pensez aux sous, économisez les sous, placez les sous ... » !... et ... : « n'oubliez pas le travail» !...
« Les sous ça se mérite, il faut beaucoup travailler» dit Mlle Dany - la grande sœur de Soquetta-.


" Chroniques d'Auber-Ponceaux" (suite)
(Didier Davoust 13/10/2011)

Aubervilliers se métamorphose ... Un renouvellement de population est en cours. On y construit des logements chics ...
Au « P'tit Normand» - café - restaurant - M.Christian, -le nouveau patron - avait anticipé cela. Il gagne beaucoup de sous dans l'immobilier. Il avait acheté à Aubervilliers de vieux appartements qu'il revend le triple à des promoteurs immobiliers. « Il faut savoir placer ses sous, anticiper» dit - il.
Là, M.Christian tient conférence derrière son comptoir, beaucoup de gens viennent lui demander des conseils pour placer leurs sous.
Egalement il reçoit sur RDV dans son bureau à ce propos, et bien sûr il prend la commission. Chez M.Christian au « P'tit Normand» on ne parle que de sous, de placemenf ! Même M.Michel est motivé, nous reparlerons de M.Michel.
Cela est venu aux oreilles de M.Robert -le patron du tabac - journaux -. M.Robert a un petit appartement au dessus de la boutique, « j'ai fait un beau placement» se dit - il. Il calcule la plus - value potentielle.
M.Robert va ouvrir un petit bureau pour conseiller les clients dans les placements boursiers.
« ce sera plus rentable que les jeux à gratter» se dit - il.
Eh oui, Auber Ponceaux est le nouveau Wall street ! ...
On n'y rencontre que des gens qui parlent de sous !...
Grâce à Mlle Soquetta - Mlle Picsou, la fille cadette de M.Robert - toute la
marmaille a pour modèle l’OncIe Picsou...! Tout le monde veut devenir
milliardaire !
Là, c'est Papy Gallou qui court à la Banque Postale y faire des placements ... : « Il faut savoir placer ses sous» dit - il.
C'est vrai, avec les sous: « ça travaille 24h sur 24, pas de grèves, pas de vacances, pas de maladie ... » dit M.Fernand un bon client de M.Robert.
« Les sous, c'est la meilleure main d'œuvre» dit M.Soq qui vient consulter « Les échos»
chez M.Robert.
Même les roms qui font les poubelles dans le quartier veulent se lancer dans les affaires !...
« C'est le miracle des sous» dit Mlle Picsou.
Auber - Ponceaux devient un centre financier, un centre d'affaires !...